Les erreurs à ne pas commettre lors d’un massage 

Que ce soit en termes de technique ou de comportement, il existe des erreurs à éviter quand on masse quelqu’un. En règle générale, les écoles de massage enseignent les bons gestes et la bonne attitude à adopter. Mais ceux-ci sont souvent oubliés au cours de la pratique, et les erreurs peuvent affluer.

A titre indicatif, il existe des zones du corps qui sont sensibles et ne doivent pas être massées. Il y a également certaines postures ou attitudes que vous devrez adopter ou éviter pour le bon déroulement de votre séance de massage. Celles-ci sont primordiales, en particulier si vous voulez faire du massage votre gagne-pain, l’activité qui génère vos revenus. Quelles sont donc les erreurs à éviter durant un massage ?

Des gestes techniques et des mouvements à bannirmassage

 

Un massage diffère d’une personne à un autre. Si vous voulez passer pro dans ce domaine, sachez qu’une femme enceinte ou une personne malade n’est pas massée comme une personne normale. Cela sous-entend qu’il existe des précautions à prendre et des gestes à privilégier ou à bannir durant son massage.

Si vous n’êtes pas masseur professionnel, sachez qu’il existe diverses zones que vous ne devriez pas masser. Avant de les citer, un petit conseil s’impose : pour ne pas faire mal à la personne que vous massez, veillez à y aller en douceur. Néanmoins, ne touchez jamais les zones suivantes si vous n’avez pas été formé pour devenir masseur professionnel : le cou, l’abdomen et certains endroits sensibles tels que les aisselles, le bas du dos, etc.

Si vous vous attaquez au cou d’une personne à masser sans avoir reçu de formation à ce sujet, l’individu pourrait avoir de sérieuses séquelles. Le cou représente une partie sensible du corps qu’il faut laisser au professionnel. L’étirer ou le tordre sans savoir comment bien le faire pourrait causer du tort à votre cobaye. De même, vous pourriez lui causer un dommage corporel si vous pressez trop sur son cou. Le mieux et le plus sage restent de ne pas y toucher puisqu’il sert aussi aux échanges sanguins et se trouve même être une zone stratégique pour ces échanges.

Les articulations sont aussi des parties à ne pas toucher. Les faire craquer n’est pas de votre ressort, mais plutôt de celui de l’ostéopathe. Il se peut que votre massage contienne des étirements. Veillez à leur imposer une certaine limite pour éviter une détérioration des articulations.

L’abdomen est une partie riche en organes sensibles et fragiles dont les côtes flottantes. Un mauvais geste et vous pourriez les casser ! Il vous est conseillé de le masser très en douceur ou, encore mieux, de laisser les professionnels manipuler l’abdomen. Enfin, d’autres parties sensibles du corps doivent aussi être évitées, sauf si vous avez longuement étudié, à l’école de massage. Mais si vous vous posez en simple amateur, ne manipulez jamais les aisselles, le pli de l’aine, le bas du dos, les creux du coude, le haut intérieur du bras et les creux situés derrière le genou.

Le massage de certaines personnes fragiles

massage2

Il faut savoir qu’une personne enceinte ne doit pas être massée comme une personne normale. Étant donné que sa grossesse la rend fragile, n’approchez surtout pas vos mains de son ventre et de ses jambes. Si vous massez une femme enceinte, tenez-vous à ses épaules, à ses bras ou bien à son cuir chevelu pour éviter un fâcheux incident.

Certains individus ont également des maladies de peau comme de l’eczéma, par exemple. Veillez à bien vous renseigner avant d’accepter de les prendre puisqu’il peut arriver que les séances de massage leur soient proscrites. S’ils peuvent en faire les frais, bannissez les huiles essentielles et leurs effets qui peuvent leur être nocifs.

Enfin, le massage des personnes qui ont récemment subi une intervention chirurgicale ou qui vont bientôt en subir est délicat, voire même proscrit dans certains cas. Si la personne vient d’être opérée, éloignez-vous de la partie de son corps qui a fait l’objet d’une opération. Renseignez-vous également car votre massage pourrait aggraver une fracture ou des lésions sur son corps. La vigilance est donc le maître-mot du masseur amateur, et peut également l’être pour un professionnel ! Le mieux est quand  même de refuser de masser une personne malade car c’est un domaine plus maîtrisé par les professionnels.

Des comportements aberrants à oublier durant un massage

massage3

Il existe également des comportements à laisser aux oubliettes lorsque vous massez une personne. Lorsque vous massez un client, sachez que vous entrez en interaction avec lui. Cependant, vous n’êtes pas là pour lui « faire la causette ». En général, il vient se faire masser pour se détendre et profiter de son massage. Vous devriez donc adopter une posture professionnelle et veiller à la tranquillité de votre client. N’engagez pas continuellement la conversation avec lui. Lorsque le massage avance, laissez-le en profiter dans le calme et ne parlez que lorsque c’est lui qui engage la conversation.

Dans ce sens, lorsque vous parlez au client, éviter de le faire trop près de son oreille car cela le gêne. Pensez à vous éloigner un peu pour ne pas être trop intrusif et le mettre mal à l’aise. L’idéal est de parler à voix basse pour éviter de détacher votre client de son « trip » et de le réveiller brusquement. Vous pourrez aussi attirer son attention en posant juste votre main sur son épaule. Il comprendra que vous souhaitez lui transmettre un message et sera toute ouïe !

Toujours en termes de bien-être et de satisfaction du client, évitez de respirer trop bruyamment. On ne vous demande pas de retenir votre respiration, loin de là ! L’idée est de respirer normalement et convenablement pour que le client ne ressente pas votre respiration et ne fasse pas une fixation sur elle, au détriment de sa détente.

Enfin, l’application de l’huile de massage et des huiles essentielles est un geste à faire avec délicatesse. Ces dernières permettent au masseur de mieux glisser sa main et ainsi de rendre le massage plus agréable, si elles sont appliquées à dose adéquate. En surdose, ces huiles rendront votre massage moins efficace car votre main glissera trop et le confort sera rompu. Lorsque vous commencerez le massage, appliquez une quantité minimale d’huile. Cela vous laissera le choix d’en rajouter si besoin est et d’assurer l’efficacité de votre massage.

Veillez également à rester attentif aux attentes de votre clientèle ou des vos proches. En effet, différents types de massage existent, et il faut s’y connaître pour proposer un massage adapté au cas de chaque sujet à masser !